College Publications logo   College Publications title  
View Basket
Homepage Contact page
   
 
AiML
Algorithmics
Cadernos de Lógica e Computação
Cadernos de Lógica e Filosofia
Cahiers de Logique et d'Epistemologie
Communication, Mind and Language
Computing
Cuadernos de lógica, Epistemología y Lenguaje
DEON
Dialogues
Economics
Encyclopaedia of Logic
Filosofia
Handbooks
IfColog series in Computational Logic
Journals
Law and Society
Logic PhDs
Logic, Methodology and Philosophy of Science
The Logica Yearbook
Neural Computing and Artificial Intelligence
Philosophy
Research
The SILFS series
Studies in Logic
Studies in Talmudic Logic
Systems
Texts in Mathematics
Tributes
Other
Digital Downloads
Information for authors
About us
Search for Books
 



Cahiers de Logique et d'Epistemologie


Back

Un modèle formel de la syllogistique d’Aristote

Kurt Ebbinghaus, traduit par Clément Lion

Dans ce long article, paru en allemand en 1964, Kurt Ebbinghaus propose, dans la lignée des travaux de Paul Lorenzen, une reconstruction de la théorie du syllogisme à partir d’un modèle calculatoire. Dans ce modèle, les syllogismes sont pensés comme des règles et la question de la validité logique est formulée en termes de « procédure » et non en termes de « vérité ». L’intérêt de le traduire aujourd’hui pour la première fois n’est pas seulement qu’il offre de quoi mesurer combien Aristote est un grand logicien, parfaitement maître des outils formels qu’il élabore dans les Premiers Analytiques. Il permet d’attribuer à Kurt Ebbinghaus la véritable paternité de l’approche inférentialiste des écrits logiques d’Aristote, approche plus connue depuis les travaux de J. Corcoran ou de R. Smith, pourtant plus tardifs. Il ouvre enfin, à travers le concept de « preuve d’admissibilité », une perspective proprement constructiviste sur la question de la complétude chez Aristote.

978-1-84890-231-2






© 2005–2017 College Publications / VFH webmaster