College Publications logo   College Publications title  
View Basket
Homepage Contact page
   
 
AiML
Algorithmics
Cadernos de Lógica e Computação
Cadernos de Lógica e Filosofia
Cahiers de Logique et d'Epistemologie
Communication, Mind and Language
Computing
Cuadernos de lógica, Epistemología y Lenguaje
DEON
Dialogues
Economics
Encyclopaedia of Logic
Filosofia
Handbooks
IfColog series in Computational Logic
Journals
Law and Society
Logic PhDs
Logic, Methodology and Philosophy of Science
The Logica Yearbook
Neural Computing and Artificial Intelligence
Philosophy
Research
The SILFS series
Studies in Logic
Studies in Talmudic Logic
Systems
Texts in Mathematics
Tributes
Other
Digital Downloads
Information for authors
About us
Search for Books
 



Cahiers de Logique et d'Epistemologie


Back

La Périodisation en Histoire des Sciences et de la Philosophie

La Fin d'un Mythe

Hassan Tahiri, ed

Cet ouvrage propose une interprétation non classique de la tradition arabe dont le statut a toujours posé un problème aux historiens des sciences. Tout ouvrage qui se veut être véritablement historique ne peut en effet se permettre de l'ignorer et pourtant les pages qui lui sont consacrées sont presque négligeables par rapport à la tradition qui la précède comme celle qui la succède. Et la conclusion à laquelle ils aboutissent c'est que son mérite est de préserver et de transmettre l'héritage grec aux européens, sans jamais se demander ce que signifie préserver ni transmettre. Ce traitement expéditif fait de la tradition arabe un accident de l'histoire, au mieux une annexe de la tradition grecque évacuant ainsi l'une des questions fondamentales dont s'occupe l'historien, à savoir son timing: pourquoi faudrait-il attendre jusqu'au IXe siècle pour voir la science et la rationalité rayonner dans le monde ? Et il faudrait attendre la découverte des résultats révolutionnaires en astronomie, à partir de la deuxième moitié du XXe siècle, pour remettre profondément en cause cette attitude généralement adoptée à l'égard de la tradition arabe. Le résultat des recherches de ces dernières années contraste avec ce que nous ont toujours dit les historiens modernes: la tradition arabe s'est constituée en rupture avec la tradition grecque, ce qui explique l'élan qu'a pris la science et sa rapide diffusion de l'orient à l'occident, une globalisation sans précédent du savoir qui a fait de l'arabe la première langue internationale dans l'histoire et assuré son développement presque ininterrompu depuis le IXe siècle. Le lecteur trouvera dans cet ouvrage quelques travaux qui ont permis de conduire à ce résultat, une interprétation non classique de la tradition arabe qui remet en cause la périodisation classique en histoire des sciences. Signalons enfin qu'on est encore à cheval entre les deux interprétations, classique et non classique, ce qui explique la variété des études et la diversité des analyses de leurs auteurs.

28 January 2013

978-1-84890-096-7






© 2005–2017 College Publications / VFH webmaster